Sommaire

 

Les principaux traitements du cancer du rein qui existent sont la chirurgie, le traitement de référence, l'immunothérapie et les thérapies ciblées, pour compléter le traitement, la radiothérapie, la radiofréquence et la cryothérapie, en cas de métastases notamment.

Traitement privilégié du cancer du rein : la chirurgie

Le traitement de référence du cancer du rein est la chirurgie. En effet, la tumorectomie (ablation de la tumeur rénale plutôt que de la totalité de l'organe) est aujourd'hui l'approche privilégiée.

Si cette intervention n'est pas possible, on opte le plus souvent pour une néphrectomie, qui consiste à retirer soit une partie, soit la totalité du rein cancéreux (néphrectomie élargie).

Lire l'article Ooreka

Traitement cancer du rein : l'immunothérapie pour compléter le traitement

Le principe de l’immunothérapie (à base d'interleukines-2 et d'interférons) est de stimuler les défenses immunitaires pour détruire de façon sélective les cellules cancéreuses.

L’immunothérapie du cancer du rein est une piste intéressante pour compléter son traitement. Elle est notamment utilisée pour traiter les métastases des cancers du rein.

Néanmoins, ce type d'approche est également largement employé pour traiter les petites tumeurs. En effet, dans ces situations, l'immunothérapie se révèle très efficace, avec un taux de survie de 80 % à 5 ans.

Lire l'article Ooreka

Traitement du cancer du rein : les anti-angiogéniques

La chimiothérapie n'est pas une technique employée pour lutter contre les cancers du rein, car elle n'est pas efficace.

En revanche, on a développé des médicaments capables de diminuer la vascularisation des métastases de façon à empêcher leur développement : les anti-angiogéniques.

On parle alors de « thérapies ciblées ». Ces traitements vont asphyxier la tumeur du rein en faisant en sorte de limiter les apports en sang.

Lire l'article Ooreka

Traitement cancer du rein : radiothérapie en cas de métastases

La radiothérapie est parfois employée pour traiter les cancers rénaux métastasés.

Bien que son utilisation reste assez limitée, elle est utile pour soulager les symptômes et les douleurs qu'entraînent les métastases qui se sont formées dans le cerveau ou dans les os, et pour réduire la taille de ces tumeurs.

Il s'agit donc davantage d'une radiothérapie palliative.

Lire l'article Ooreka

Traitement cancer du rein : cryothérapie

La cryothérapie (traitement par le froid) est une autre alternative thérapeutique, qui présente l'intérêt (entre autres) d'être mini-invasive et de préserver la fonction rénale.

Cette approche est indiquée chez les patients qui ne peuvent pas être opérés en raison de leur état de santé ou du risque élevé d’altération de la fonction rénale à court ou à moyen terme.

Dans le cadre du traitement du cancer du rein, la cryothérapie est réalisée sous anesthésie locale. Plusieurs aiguilles sont placées au niveau de la tumeur (le chirurgien est guidé grâce à un scanner), et le froid qui va être généré détruira les cellules cancéreuses.

Ce type d'approche est tout particulièrement indiqué pour les tumeurs rénales de plus de 4 cm qui ne peuvent pas être traités autrement.

Lire l'article Ooreka

Traitement cancer du rein : traitements selon le type de cancer du rein

Différents traitements sont possibles ou à privilégier en fonction des caractéristiques du cancer du rein. On différencie notamment les traitements en fonction des critères suivants : la localisation du cancer du rein et le fait qu'il a entraîné ou non la formation de métastases.

Pour de toutes petites tumeurs du rein, on peut envisager des traitements par radiofréquence ou par cryoablation. Dans certains cas (patients âgés chez qui la chirurgie est problématique ou cancer du rein héréditaire, par exemple), on peut envisager une simple surveillance.

Pour un cancer du rein localisé sans métastases, on envisage la chirurgie en première intention afin de retirer soit la tumeur (néphrectomie partielle), soit la totalité du rein (néphrectomie élargie). Une cryothérapie est proposée si le patient est inopérable.

Pour un cancer du rein métastasé, l'immunothérapie est privilégiée. Elle peut être associée à une chirurgie du rein. En fonction du nombre et de la localisation des métastases, une intervention destinée à les retirer peut être proposée. Une radiothérapie peut compléter le traitement pour maîtriser les métastases cérébrales et osseuses qui entraînent des symptômes.

Lire l'article Ooreka

Traitement cancer du rein : la greffe de rein

La greffe de rein n'est pas une option envisagée en cas de cancer du rein pour deux raisons : d'une part, les personnes qui ont eu un cancer du rein sont fortement susceptibles d'avoir développé des métastases ; d'autre part, si l'on procède à une greffe, le patient devra prendre des médicaments anti-rejet (immunosuppresseurs), qui risquent de faire surgir toutes les tumeurs cancéreuses.

Dans certains cas exceptionnels de cancers du rein d'origine héréditaire pris en charge particulièrement précocement, on peut être amené à envisager l'option de la greffe de rein. Quoi qu'il en soit, cette solution n'est évoquée que lorsque tous les traitements du cancer du rein locaux ont été épuisés et que la tumeur continue à évoluer.

Aussi dans la rubrique :

Traitements et prévention du cancer du rein

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider