Sommaire

 

Les cancers du rein peuvent se développer à partir de n'importe quelle cellule du système rénal. Les cellules qui présentent une anomalie vont alors se multiplier de façon anarchique et former une tumeur rénale.

Cancer rénal : rôles et fonctionnement des reins

Les reins sont des organes essentiels au bon fonctionnement de l'organisme puisqu'ils sont chargés de l'élimination des déchets du corps.

Filtrer et produire l'urine via les néphrons

Au nombre de deux, les reins sont des organes situés de chaque côté de la colonne vertébrale, dans la région lombaire et en profondeur dans la partie supérieure de l'abdomen :

  • Ils sont chaque jour traversés par environ 180 litres de sang et d'eau qu'ils filtrent pour produire 1,5 litres d'urine. Le besoin d'uriner apparaît lorsque le volume d'urine atteint entre 125 et 350 ml.
  • Les unités fonctionnelles du rein responsables de cette fabrication d'urine sont les néphrons (ils sont plusieurs millions). Chaque néphron est constitué :
    • d'un tubule, minuscule tube chargé de recueillir les déchets et les substances à éliminer.
    • d'un corpuscule qui contient de très petits vaisseaux sanguins filtrant le sang.

Rôle hormonal des reins

Les reins jouent également un rôle hormonal essentiel. En effet, certaines des hormones produites interviennent dans :

  • la régulation de la pression sanguine ;
  • la production de globules rouges.

Par ailleurs, les reins sont chacun surmontés d'une glande surrénale qui sécrète des hormones participant notamment au :

  • sommeil ;
  • contrôle :
    • de la reproduction ;
    • de la faim ;
    • de la croissance ;
    • du métabolisme en général.

Il faut savoir qu'existe également des cancers des glandes surrénales.

Comment apparaît le cancer des reins ?

Le cancer rénal est un cancer qui est dû à une modification des cellules rénales qui vont se multiplier de façon anormale. Ces changements peuvent engendrer des tumeurs rénales :

  • bénignes telles que des :
    • kystes ;
    • adénomes (non cancéreux).
  • ou cancéreuses.

Le cancer rénal peut apparaître de deux façons, soit :

  • La tumeur se développe à partir d'un type de tissu présent dans le rein (il en existe plusieurs).
  • Dans la très grande majorité des cas, le cancer provient d'une cellule du parenchyme rénal, le tissu qui tapisse les tubules. À noter : ce type de cancer prend le nom de carcinome à cellules rénales (CCR) et représente environ 3 % de l'ensemble des cancers de l'adulte.

Développement du cancer rénal

Dans les premiers temps, les cellules cancéreuses sont peu nombreuses et restent localisées dans le rein. Si rien n'est fait, la tumeur va :

  • continuer à grandir ;
  • s'étendre aux organes proches (glande surrénale, veine rénale, graisse péri-rénale, veine cave, etc.) ;
  • donner des métastases, notamment au niveau des ganglions lymphatiques, des poumons, des os, du foie ou du cerveau.
Lire l'article Ooreka

Cancer rénal : 6 types de carcinomes à cellules rénales

Il existe 6 types de carcinomes à cellules rénales (CCR) que l'on peut détailler ainsi :

  • Le carcinome à cellules claires est le type de CCR le plus fréquent (80 % des cas). Il se caractérise par :
    • la présence de cellules tumorales rondes et pleines de liquide cellulaire clair ;
    • une tumeur agressive de haut grade et donc de mauvais pronostic.
  • Le carcinome papillaire est le deuxième type de CCR le plus courant. Il se présente de la manière suivante :
    • ses cellules tumorales sont un peu allongées ;
    • il peut être :
      • soit de bas grade (peu agressif) ;
      • soit de haut grade (agressif et se propageant rapidement).
  • Plus rare, le carcinome papillaire à cellules claires combine les caractéristiques des deux carcinomes précédents, c'est-à-dire :
    • il est essentiellement retrouvé chez les personnes qui présentent une maladie rénale chronique et il touche souvent les deux reins ;
    • si ses cellules sont longues et fusiformes, il s'agit d'une tumeur particulièrement agressive.
  • Le carcinome chromophobe est composé de grosses cellules brunes. Il se présente de la manière suivante :
    • il est de meilleur pronostic que d'autres cancer rénaux, excepté s'il est formé de cellules cancéreuses longues et fusiformes ;
    • il est généralement diagnostiqué vers l'âge de 55 ans et touche davantage les femmes.
  • Le carcinome kystique multiloculaire (3 % des cancers du rein) est composé de plusieurs kystes qui distinguent la tumeur du tissu rénal sain. Ce type de CCR touche les gens autour de 50 ans.
  • Le carcinome des tubes collecteurs, comme son nom l'indique, se développe au niveau des tubes collecteurs, c'est-à-dire à l'extrémité des tubules dans la partie profonde du rein. Cette forme de CCR se développe chez les adultes qui ont entre 40 et 50 ans et il est aussi rare qu’agressif.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cancer du rein

Sommaire

Qu'est-ce que le cancer du rein ?

Cancer rénal Tumeur rénale

Causes et facteurs de risque

Causes du cancer du rein